Laila White: Don’t call me by my name

26.5. 21h00 Lugano, ORME Festival Billets
28.5. 20h00 Genf, Out of the Box – Biennale des Arts inclusifs Billets
30.5. 20h00 Basel, Wildwuchs Festival Billets
3.6. 20h00 Bern, BewegGrund.DasFestival Billets

Laila White est une artiste interdisciplinaire. Son solo de danse «Don’t call me by my name» créé par Antonio Quiles, commence par une projection grand format d’autoportraits impressionnants qui ouvrent la voie à un espace narratif où la performeuse évolue avec une présence scénique impressionnante. Elle révèle sans cesse des instants délicats de son histoire tout en préservant des secrets. Cette dualité donne lieu à un récit qui dépasse sa biographie et offre au public un regard plus riche sur le monde.  

Durée: 20 minutes
En espagnol, surtitres en français

Laila White (nom d’artiste) est une danseuse, chorégraphe, photographe et artiste autodidacte originaire d’Algérie. C’est à la croisée de ces disciplines qu’elle parvient à exprimer sur scène ses sentiments et son expérience personnelle. Dans ses créations, elle aborde les paradigmes du quotidien, dynamitant ainsi toutes les formes de barrières sociales discriminantes.

Crédits
Concept & régie: Antonio Quiles/ Alteraciones D-T CO.
Performeuse: Laila White
Création & chorégraphie: Antonio Quiles et Laila White
Textes: Antonio Quiles
Photographie: Laila White